Détail Lac des Cygnes origami

Le Lac des Cygnes… en origami miniature

“Pas de lumière sans ombre et pas de totalité psychologique sans imperfection”

Carl Gustav JUNG

Ces cygnes en origami miniatures nous rappellent qu’il y a une part d’ombre en chacun de nous…

Le Lac des Cygnes des légendes nordiques met en lumière cette double personnalité dans la lutte entre Cygne Noir (Odile) et Cygne Blanc (Odette). Sur ce lac lunaire peuplé de cygnes en origami miniature, deux danseuses se cachent… A vous de les découvrir ! Je dévoile ici une nouvelle approche d’un thème qui m’est cher : la danse.

Mais plutôt que de montrer le combat entre Ombre et Lumière, je souhaite donner à voir l’union des complémentaires. Etroitement liés, inséparables. Aucun cygne n’est totalement noir ni totalement blanc. Le papier résiné brille et reflète la lumière, des écritures noires ou blanches se devinent, des motifs apparaissent par transparence. Dans la lumière, des ombres se dessinent, mouvantes, les origamis semblent se dédoubler.

Puis, lorsque nous prenons du recul, nous voyons que, de même qu’entre le yin et le yang, un équilibre s’installe sereinement sur ce lac devenu astre.

Matières :

Carrés de papiers de 0.5 à 3 cm de côté, pliés puis résinés.

Recyclage.
Programmes noirs à écriture blanche du Théâtre de Reims (années 1990-95), notices d’électroménager, emballages de pâtisseries vietnamiennes,

Papier japonais (washi) à décor de fleurs de cerisiers.

Sous son air précieux se cachent donc des matériaux recyclés, souvenirs de gourmandise ou de notre quotidien le plus pragmatique… Je les ai mariés à un précieux papier artisanal japonais appelé washi, à motifs de fleurs de cerisiers blancs sur fond blanc : le raffinement et la discrétion japonaise par excellence. C’est un papier que je m’étais offert lors d’un séjour au Japon en 2009, un papier si rare que je n’avais pas osé l’utiliser jusqu’à maintenant. Il s’est présenté comme une évidence, il attendait ce moment, cette œuvre, pour sortir de son carton à dessin et prendre vie sous forme de cygnes en origami.

A bientôt !

J’ai créé cette œuvre pour le festival des Nouvelles Métamorphoses de la Mothe St Héray, initialement prévu au printemps 2020. Je suis heureuse que l’exposition puisse finalement avoir lieu du 5 au 20 juin 2021. Si vous passez dans la région de Niort, je serai ravie de vous y rencontrer à l’occasion du vernissage, samedi 5 juin à 18h. L’Orangerie de la Mothe St Héray est un lieu charmant, accueillant… où l’art est bien vivant !

Posts created 12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
fr_FRFrançais